Arrêté n°2005-0178/PR/MENESUP modifiant et complétant le Brevet de Technicien Supérieur «Gestion Administrative en arabe» et définissant les conditions de délivrance de ce diplôme.

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT

 

VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;

VU La Loi n°96/AN/00/4ème L portant orientation du système éducatif djiboutien ;

VU Le décret n°2000-0234/PR/EN du 16 août 2000 créant et portant du Pôle Universitaire de Djibouti ;

VU L'arrêté n°2002-0861/PR/MENESUP du 07 décembre 2002 créant le brevet de Technicien Supérieur «Gestion des Affaires en Arabe» et définissant les conditions de délivrance de ce diplôme.

SUR Proposition du Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Enseignement Supérieur ;

Le Conseil des Ministres entendu en sa séance du Mardi 1er mars 2005.

 

ARRETE

 

Le présent arrêté modifie le régime de BTS Gestion Administrative en Arabe tel qu'il résulte des dispositions de l'ancien arrêté.

 

Article 1 : La disposition de l'article 2 de l'arrêté susvisé relatif aux épreuves du BTS «Gestion Administrative en Arabe» à compter de la session 2005 modifiée et remplacée par les dispositions suivantes en Annexe I concernant le règlement de l'examen.

 

Article 2 : Les candidats scolarisés doivent passer deux contrôles continus pour chaque matière. La note finale est composée de 40% par les contrôles continus et de 60% par la note d'examen. Les candidats doivent avoir une moyenne supérieure ou égale à 10 à chaque matière pour être déclarés admis par le jury.

 

Article 3 : Les candidats sont soumis aux deux sessions de janvier et de mai. Il est à noter qu'aucune session de rattrapage ne sera organisée en dehors de celles précitées.

 

Article 4 : Les candidats scolarisés qui ne se présentent pas aux contrôles continus ne peuvent pas se présenter à l'examen final.

 

Article 5 : Les candidats non scolarisés sont soumis au même régime des examens. Ils subiront les deux sessions. Par ailleurs, il peuvent conserver, sur leur demande et pour chacune des épreuves dans la limite des cinq session suivant la première session à laquelle ils se sont présentés, en tant que candidats le bénéfice des notes égales ou supérieures à 10 qu'ils ont obtenues. Ils ne subissent alors que les autres épreuves.

 

Article 6 : Le présent Arrêté est applicable à compter de la session 2005.

 

Fait à Djibouti, le 10 mars 2005.

Le Président de la République,

chef du Gouvernement

ISMAÏL OMAR GUELLEH

 

 

REGLEMENTATION DE L'EXAMEN ET DEFINITION DES EPREUVES

 

 

 

Épreuves Unité Coef. Forme ponctuelle Durée
Français  U1 1 Ecrite 2h
Français orale  U1 1 Orale 20mn
Anglais U2 1 Orale 20mn
Gestion des achats et de stock U3 1 Ecrite 2h
Gestion des entreprises financières U4 1 Ecrite 2h
Gestion des ressources humaine U5 1 Ecrite 2h
Recherche des actions administratives U6 1 Ecrite 2h
Économie de gestion  U7 1 Ecrite 2h
Initiation de mercatique U8 1 Ecrite 2h
Théorie des organisations U9 1 Ecrite 2h
Droit commercial U10 1 Ecrite 2h
Informatique U11 1 Orale 30mn
Gestion de relation publique U12 1 Ecrite 2h
Gestion de la production U13 1 Ecrite 2h
Gestion financière U14 1 Ecrite 2h
Contrôle administratif et évaluation des tâches U15 1 Ecrite 2h
Gestion publique U16 1 Ecrite 2h
Gestion mercatique U17 1 Ecrite 2h
Conduite et présentation des activités U19 1 Orale 20mn