JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

 

 

Arrêté n°2002-0386/PR/MS portant ouverture d’un concours pour le recrutement des élèves

techniciens adjoints de la Santé (session 2002).

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT

 

VU La constitution du 15 septembre 1992 ;

VU Le décret n°2001-0137/PRE du 04 juillet 2001 portant nomination des membres du Gouvernement ;

VU La loi n°48/AN/83/1ère L du 26 août 1983 portant statut général des fonctionnaires ;

VU Le décret n°83-129/PR/FP du 06 novembre 1983 relatif à la formation des fonctionnaires ;

VU Le décret n°90-099/PR/FP du 20 juillet 1991 modifiant le décret n°89-062/PRE du 29 mai 1989 relatif aux statuts particuliers des fonctionnaires des personnels de la Santé ;

VU L’arrêté n°91-0767/PR/SP du 06 août 1991 portant réorganisation du Centre de Formation des Personnels de Santé ;

VU L’arrêté n°92-0992/PR/SP du 21 octobre 1992 fixant les conditions d’accès, de formation et de certification des techniciens adjoints de la Santé ;

VU L’arrêté n°97-0663/PR/MS instituant une bourse destinée aux élèves techniciens adjoints de Santé ;

VU La lettre n°096-2002/PR/MS du 17 février 2002 du Ministre de la Santé ;

SUR Proposition du Ministre de l’Emploi et de la Solidarité Nationale.

 

ARRETE

 

 

Article 1er :

Un concours est ouvert pour le recrutement de 30 élèves techniciennes adjointes de la Santé.

 

Article 2 :

Ce concours est ouvert aux candidates titulaires du BEPC ou d’un diplôme technique reconnu équivalent. Les 30 élèves techniciennes adjointes de Santé (auxiliaires sages-femmes) sont réparties de la manière suivante :

- 10 pour le district de Djibouti ;

- 20 pour les districts de l’Intérieur (5 par district).

 

Article 3 :

Les dossiers de candidature seront déposés personnellement au Centre de Formation des Personnels de Santé. Pour les dossiers postulants pour les districts de l’Intérieur des vérifications seront effectuées.

Le lieu et la date du concours seront communiqués ultérieurement. Le concours d’élèves techniciennes adjointes de la Santé comporte les épreuves suivantes :

 

 

Nature des épreuves Coefficient Durée

Epreuve d’admissibilité

Français 

Mathématiques

Sciences naturelles

Epreuve d’admission

Français

 

 

2 

1

1

 

2 

 

3 heures

3 heures

3 heures

 

3 heures

            

Article 4 :

La Commission de surveillance dudit concours est fixée comme suit :

 

* Le Ministère de l’Emploi et de la SolidaritéNationale 

ou son Représentant :                                                                    Président       

 

* Le Directeur Technique de la Santé :                                           Membre

 

* Le Directeur du Centre de Formation

 des Personnels de Santé :                                                                   ‘’

 

* Les Personnels de la Direction de la Santé et du

  Centre de Formation des Personnels de Santé

  qui seront désignés par note de service :                                        Membres

 

Article 5 :

La Commission de correction des épreuves du concours comprend les professeurs désignés par le Ministère de l’Education Nationale.

  

Article 6 :

Le Jury d’admission est composé :

* Le Secrétaire Général du Gouvernement :                       Président

 

* Le Ministre de l’Emploi et de la Solidarité

  Nationale ou son Représentant :                                       Membre

 

* Le Directeur Technique de la Santé :                                     ‘’

 

* Le Directeur des Services Administratifs

   et Financiers de la Santé :                                                      ‘’

 

* Le Directeur du Centre de Formation

  des Personnels de Santé :                                                       ‘’

 

* Les Membres de la Commission de Correction :              Membres

 

Article 7 :

Les candidates au concours de recrutement s’engagent en cas d’admission à servir pendant 10 ans le corps de la Santé Publique, après la sortie du CFPS et acceptent le poste attribué aussi bien à Djibouti-ville que dans les districts de l’Intérieur.

Dans le cas ou les techniciennes de Santé cesseront leur fonction, elles s’engagent à rembourser les sommes perçues au cours de leur scolarité au CFPS.

 

 

Page d'accueil - Sommaire du JO