JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

 

Arrêté n°2000-0472/PR/MESN portant ouverture d’un concours direct.

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT

 

VU La constitution du 15 septembre 1992 ;

VU La loi n°48/AN/83/1ère L du 26 juin 1983 portant statut général des fonctionnaires;

VU Le décret n°99-059/PRE du 12 mai 1999 portant nomination des membres du Gouvernement et fixant leurs attributions ;

VU Le décret n°83-101/PR/FP du 10 septembre 1983 fixant les conditions de recrutement des fonctionnaires ;

VU La lettre n°287/2000/CAB/MJDH du 28 mai 2000 du Ministère des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes ; et sa proposition ;

Sur proposition du Ministre de l’Emploi et de la Solidarité Nationale ;

 

ARRETE

 

Article 1er : Un concours direct pour le recrutement des 15 surveillants d’Etablissements Pénitentiaires, est ouvert dans les conditions ci-dessous indiquées :

- Ce concours est réservé aux candidats titulaires du Brevet d’Etudes du Premier Degré (BEPC).

- Date clôture des inscriptions

- Date du concours seront précisés ultérieurement

- Lieu                               

- Nombre de places mises en concours : 15 surveillants d’Etablissement Pénitentiaires (10 hommes et 5 femmes).

 

Article 2 : Les candidats devront se présenter personnellement à la Direction de l’Administration Publique (Ministère de l’Emploi et de la Solidarité Nationale), pour déposer la demande d’inscription et les pièces réglementaires du dossier :

- Un extrait de Casier Judiciaire (Bulletin n°3) datant le moins de trois mois.

- Diplôme de BEPC.

- Carte d’Identité Nationale.

 

Article 3 : Le concours comporte les épreuves suivantes :

 

Nature des Epreuves  Coefficient Durée

Composition Française                  

 (niveau BEPC)

 

Mathématiques                         

 (niveau BEPC)

 

2

 

2

2 heures

 

2 heures

   

Article 4 : Le jury de surveillance est constitué comme suit :

- Le Représentant du Ministre de l’Emploi                       Président

et de la Solidarité Nationale

- Deux professeurs par matière désignés                          Membres

par le Directeur Général de l’Education Nationale,

- Un Représentant du Ministère de la Justice                          ‘’

et des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes

 

Article 5 : Le jury d’admission est composé comme suit :

- Le Secrétaire Général du Gouvernement                         Président

- Un Représentant du Ministre de l’Emploi et de la            Membres

  Solidarité Nationale

- Les professeurs correcteurs                                                 ‘’

- Un Représentant du Ministère de la Justice et des                ‘’

  Affaires Pénitentiaires et Musulmanes

 

Article 6 : Le présent arrêté sera enregistré, communiqué et exécuté partout où besoin sera.

 

Fait à Djibouti, le 02 juillet 2000.

Par le Président de la République,

chef du Gouvernement

Signé P.O le Ministre des Affaires Présidentielles

et chargé de la Promotion des Investissements.

Pour Ampliation Conforme

Le Secrétaire Général du Gouvernement

MOHAMED HASSAN ABDILLAHI

 

Page d'accueil - Sommaire du JO