Remonter

 

ALLOCUTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

S.E. Mr ISMAEL OMAR GUELLEH,

A l'occasion de l'aid el-adha

 

 

DJIBOUTI, Le 11/02/2003

 

 

LOUANGE A DIEU LE COMPATISSANT LE MESERICORDIEUX ET

QUE LA PAIX ET LE SALUT SOIT SUR SON PROPHETE

 

Mes chers frères et soeurs

 

Nous voilà, encore une fois, réunis, grâce à Dieu, à ce haut lieu pour célébrer ensemble la fête de EID Al- ADHA

 

En effet cette fête occupe, comme vous le saviez tous, une place particulière dans la vie de chaque musulman, puisqu'elle vient immédiatement après le jour de ARAFAT, qui est le Grand jour de Pèlerinage, ou les pèlerins se rassemblent tous sur le Haut Lieu de ARAFAT, implorant Dieu et invoquant sa Miséricorde, tout en abandonnant leurs habits ordinaires et portant tous l'IHRAM pour plaire à Dieu et chercher Sa grâce.

 

Puisse ALLAH, le Tout Puissant exaucer leurs prières, accepter leur Pèlerinage, et rétribuer leurs efforts afin qu'ils puissent rentrer chez eux en toute quiétude.

 

A cette heureuse occasion, il m'est agréable de vous présenter, à vous tous et à tous les musulmans à travers le monde, mes meilleurs voeux et mes souhaits les plus sincères de bonheur, de bien être et de prospérité.

 

Mes chers compatriotes

 

Dans mon message que j'avais adressé aux citoyens Djiboutiens du Haut de cette tribune à l'occasion de l'avènement de la dernière fête de EID AL-FITR, j'avais rappelé quel cette fête intervient à un moment où notre pays traverse une phase charnière de son histoire contemporaine ; j'insinuais justement le passage du multipartisme limité au multipartisme intégral lors des élections législatives.

 

En effet, les élections se sont déroulés comme prévu, grâce à Dieu, dans un climat de sérénité, de stabilité et de transparence totale.

 

Nous devons donc tirer les conclusions et les enseignements qui s'imposent et être en mesure de relever le défi qui nous est ainsi lancé. Nous devrons oeuvrer à la lutte contre la pauvreté et le chômage qui frappe notre jeunesse.

 

Nous devrons tous dépasser nos différends, mettre de côté les querelles, les haines, les divisions et tous les aspects négatifs de la campagne électorale, et privilégier les nobles vertus que nous enseigne notre religion surtout pendant les EIDS, à savoir la tolérance, la pitié, l'amour du prochain, la consolidation des liens parentaux, l'assistance des pauvres et des couches défavorisés de notre société.

 

Nous devrons, en outre, en cette période critique, renforcer notre solidarité, unifier nos rangs, conjuguer nos efforts et mettre toute notre énergie, toute notre capacité et toute notre potentialité au service de l'intérêt suprême de notre nation. C'est la seule, voie qui nous permettra de réaliser un développement globale et rapide de notre pays et assurer un avenir radieux à nos enfants et aux générations qui suivront incha ALLAH.

 

Mes frères et soeurs

 

Le développement de la coopération et le renforcement des relations d'amitié entre les nations et les peuples sont des actes qui s'inscrivent dans le cadre des obligations prescrites par notre religion et un devoir dont l'accomplissement est ordonné par tous les Prophètes. C'est aussi un objectif noble dont les sages et les gens épris de paix oeuvrent à sa réalisation.

 

Partant de ces principes fondamentaux, notre pays est réputé d'être "une terre d'échange et de rencontre" qui abrite les conférences, les symposiums et les rencontres destinés aux réconciliations et à la recherche de la paix dans la région.

 

Notre pays est également un refuge à des gens fuyant le spectre de la guerre ou de la famine. Tout cela est la concrétisation d'une politique sage de longue haleine adoptée par le gouvernement de Djibouti depuis le début de son indépendance et basée sur la neutralité et la non ingérence dans les affaires des États, ce qui lui a valu le respect des États et des Organisations Internationales. La paix et la stabilité dont jouit notre jeune république aujourd'hui est le fruit de cette politique sage.

 

Mes frères et soeurs

 

La région du Moyen orient et le reste du monde vivent actuellement aux rythmes d'une guerre terrible et imminente qui pourrait être déclenchée contre l'IRAK. Personne n'est en mesure de prédire ni de sa durée ni des dégâts qu'elle causera aux peuples irakiens. Il est certain que la guerre, une fois déclenchée, ne se limitera pas à l'intérieur des frontières irakiennes, mais elle s'étendra aux autres pays arabes et les pays limitrophes de la région. Nous demandons à la Communauté Internationales et à l'Organisation des Nations Unies et notamment au conseil de sécurité de prendre toutes les dispositions en son pouvoir pour éviter cette guerre et rechercher une solution pacifique à la crise irakienne.

 

Mes frères et soeurs

 

La situation qui prévaut dans les territoires de la Palestine occupée, et les traitements inhumains réservés aux palestiniens par le régime raciste d'Israël tel que : l'embargo, le couvre feu, la démolition des bâtiments, l'assassinat des innocents, la destruction des infrastructures, le ravage des terres cultivées et des arbres fruitiers, tous cela constitue des crimes qui méritent d'être condamnés.

 

Le peuple palestinien pourra t-il supporter à l'infini les actes de barbaries perpétrés par l'administration israélienne au vu et au su de la communauté internationale sans que personne ne bouge le doigt.

 

Mes frères et soeurs

 

Avant de conclure mon intervention, permettez-moi de vous renouveler encore, une fois, mes voeux les plus sincères à l'occasion de cet événement heureux et vous remercier tous d'avoir bien voulu  répondre massivement à notre invitation.

 

Puisse ALLAH, le Tout Puissant, nous accorder sa miséricorde et guider nos pas dans le droit chemin. Amin.