Remonter

 

ALLOCUTION

DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A

L'OCCASION DE L'INAUGURATION DU

SIEGE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

 

DJIBOUTI, LE 9 MAI 2002

 

- Monsieur le Premier Ministre,

- Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,

- Madame et Messieurs les Ministres,

- Messieurs les Députés,

- Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle,

- Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

- Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales,

- Mesdames et Messieurs,

 

Je vous remercie, Monsieur le Président, de vos aimables paroles et la chaleur de votre accueil.

 

Je voudrais partager avec vous la joie qui est la mienne de prendre part à cette cérémonie d'inauguration du siège du Conseil Constitutionnel. Je voudrais considérer comme hautement symbolique l'inauguration de cet espace qui sera le lieu, j'en suis convaincu, qui nous permettra d'aller plus loin et d'accomplir ensemble de nouveaux progrès vers le renforcement de la démocratie dans notre pays.

 

Il est rappelé à juste titre dans la Déclaration de Bamako adoptée à l'issue du « Symposium international sur le bilan des pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l'espace francophone » en novembre 2000 que le « chemin pour parvenir à la démocratie doit être décidé' par chaque pays et être défini par son peuple en fonction de ses spécificités culturelles, économiques et sociales. Notre pays et le peuple qui l'habite ont la chance d'hériter d'une solide tradition démocratique basée sur des valeurs ancestrales qui prônent la paix, la tolérance et la justice.

 

Nos efforts de construction d'un Etat de Droit moderne s'appuient largement sur ces valeurs communes, les grands principes démocratiques que la France a progressivement mis en place depuis le révolution 1789 jusqu'à la fin de la colonisation et les bénéfices tirés de notre ouverture à d'autres expériences démocratiques. Sachons faire vivre et prospérer ces préceptes qui plaident en faveur de la promotion d'une culture démocratique intériorisée et le plein respect des droits de l'Homme.

 

La République de Djibouti s’attachera à consolider les acquis obtenus ces dernières années, notamment en travaillant sans relâche au renforcement de ses institutions et en privilégiant le dialogue et la concertation. L'objectif prioritaire poursuivi par le Séminaire sur l'action gouvernementale était d'impliquer les citoyens djiboutiens et de leur permettre de s'exprimer sur des questions aussi essentielles que les orientations économiques du gouvernement, la justice, l'éducation, la santé, l'emploi, la sécurité etc...

 

L'expérience du débat démocratique a produit ce qu'elle promettait c’est-à-dire des pistes de réflexion qui nous inspirent et nous donnent plus d'assurance dans notre quête d'une harmonie politique et institutionnelle issue d'une dynamique interne. Je suis persuadé que le Conseil Constitutionnel contribuera, de par son rôle de gardien de la Constitution , au renforcement du crédit de nos institutions et de ce fait a la consolidation de la démocratie et de l’Etat de Droit.

 

Je vous remercie de votre attention.