JOURNAL OFFICIEL DE LA République DE DJIBOUTI

Motion de résolution n° 1/AN/3è L Relative à la Protection et au Soutien de la Famille.

 

L'Assemblée Nationale en sa séance du 02 mai 1994

A adopté la Motion dont la teneur suit :

 

Préambule :

 

  préoccupé par l'avenir du pays,

2° Se félicite de l'initiative internationale, fixant l'année 1994 comme année de la famille ;

3° Sachant que la cellule de base de toute société humaine est la famille ;

4° Consciente du rôle de famille dans la cohérence de la Société ;

5° Consciente que la protection, le soutien et l'épanouissement de la famille est une nécessité de tous les jours ;

6° Constatant un relâchement des mœurs, et un certain laxisme des services concernés, relâchement qui représente une menace permanente à tout développement harmonieux de la société et à la protection du patrimoine de notre culture ;

7° Persuadé qu’une famille unie assume mieux sa responsabilité qu’une fa­mille éclatée ;

8° Soucieuse de maintenir la tradition de la "Famille élargie" en particulier au profit des personnes âgées, mais en excluant l'esprit de parasitisme et celui de profit et de haine tribale ;

9° Convaincue que le renforcement de solidarités et des contacts entre les organisations sociales existantes et les familles créera un climat propice à l’épanouissement de la famille.

 

Vœu

1. Soit Instaurée dans notre pays au cours du dernier trimestre de l'année l994, proclamée par les Nations Unies "Année Internationale de la Famille", une "Journée de la famille" consacrée à la connaissance et à la revalorisation de la notion de famille ;

 

2. a) Souhaite et recommande que le Gouvernement soumette à l’Assemblée Nationale, au cours de la prochaine session budgé­taire, un projet de loi définissant les objectifs d’une politique familiale de l’État et éventuellement un code de la famille ;

 

b) Demande au Gouvernement de mettre en pratique, le plus rapidement possible les structures de la décentralisation nécessaires au développement de la famille notamment pour l’éducation de la population tant au niveau des Districts que des quartiers.

 

3. a) Demande avec insistance au Gouvernement d’accorder toutes facilités aux Organisations à caractère purement humanitaire et social oeuvrant pour la protection de la famille et de l’enfance et de promouvoir le principe de l'Unité de la famille réfugiée et assouplir les mécanismes et procédures pour sa mise en oeuvre, ainsi que d'accorder une attention particulière aux membres vulnérables, de cette famille notamment, la mère, les personnes âgées et les handicapés.

 

b) Demande le soutien du Gouvernement en harmonie avec l’UNICEF et lance un appel à la population, afin que le Programme National d'Action en faveur de la Mère et de l’enfant soit un succès.

 

c) Demande le soutien du Gouvernement en harmonie avec l'OMS pour une campagne régulière contre la propagation dangereuse du SIDA.

 

4 Les organisations sociales coordonnent leurs actions dans un souci de plus grande efficacité, tout en économisant du temps et de l’argent.

 

5. Lance un appel à la jeunesse de la République de Djibouti pour :

 

a) réfléchir ensemble sur le respect de notre cu1ture , de notre religion, de notre conception de grande famille djiboutienne.

 

b) Oeuvrer activement et avec amour à l’avertir de la cellule familiale traditionnelle.

 

6. Lance un appel à tous les djiboutiens et aux parties concernées pour qu'une paix juste et durable s'instaure dans notre pays et dans la région afin de permettre à l'épanouissement de tous les foyers familiaux de la nation dans la stabilité.

 

7. Cette Motion de Résolution sera publiée au Journal Officiel de la République de Djibouti, dès son adoption par l'Assemblée Nationale

 

LE SECRETAIRE                                                          LE PRESIDENT

DE L'ASSEMBLEE NATIONALE                                DE L‘ASSEMBLEE NATIONALE

 NOEL ABDI Jean-Paul                                                SAID IBRAHIM BADOUL

 

Page d'accueil - Sommaire du JO