CÉLÉBRATION DE LA SEMAINE DE L'ÉDUCATION POUR TOUS

 

 

29/04/2005

 

 

 

Louange à DIEU 

Que la Prière et la Paix soient sur le Prophète, Sa famille et Ses Compagnons,

 

    Mesdames et Messieurs, Chers enfants,

 

    Il m'est agréable de vous recevoir aujourd'hui dans le cadre la semaine d'action de l'Éducation pour tous 2004.

    Je vous félicite pour votre mobilisation à l'endroit des 100 Millions d'enfants du monde privés d'école, et pour votre engagement dans la campagne mondiale qui permettra aux enfants, partout dans le monde, d'exiger de leurs Gouvernements qu'ils prennent des mesures pour que tous les enfants aient enfin accès à l'éducation.

 

    Chers enfants,

 

    Cette semaine est une sorte d'engagement pour rappeler, encore une fois, l'importance de l'éducation en tant que droit humain fondamental. En prenant la parole et en demandant aux élus de notre pays qu'ils renforcent les mesures nécessaires pour que tous les enfants sont scolarisés, vous plaidez contre la pauvreté, la faim, la violence et la maladie.

    De par le monde, en cette année 2004, près d'un enfant sur 3 n'a pas accès à l'éducation de base. Et parmi ceux-là les deux tiers sont des filles.

    C'est conscient de cette situation que la question de l'enseignement figure en tête mes préoccupations actuelles et futures.

    J'ai érigé la réforme comme priorité des priorités, la réforme de notre système éducatif et de formation. En raison de son impact sur la formation des générations que vous formez et de votre préparation à accéder à la vie active, afin d'être capable de contribuer à l'édification de notre nation, avec compétence, savoir faire, abnégation et loyauté.

    Mais comme toute réforme, notre objectif de procurer l'Education à tous les Djiboutiens d'ici l'an 2015 est tributaire de l'implication de tous : les élus, les départements ministériels, les partenaires publics et privés, les parents, le corps enseignant et les élèves.

    Mener à bien cette réforme suppose une implication de nous tous selon une approche volontariste, méthodique et déterminée. Nous devons être mobilisés pour réussir, au bénéfice des générations à venir et dont vous représentez fièrement pour la rénovation de l'école Djiboutienne seule à même de permettre à votre pays de relever le défi de la modernité et du développement social et humain.

    Je compte sur vous tous pour réussir ensemble ce pari qui est à la portée de notre pays et de la richesse de ses ressources humaines.

 

 

Je vous remercie.

 

 

 

ISMAEL OMAR GUELLEH