MESSAGE DE S.E. M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE 

AUX FORCES DE DÉFENSE ET DE SECURITE

 

 

03/03/2005

 

Louange à DIEU 

Que la Prière et la Paix soient sur le Prophète, Sa famille et Ses Compagnons,

 

Messieurs les Ministres, 

Messieurs les Officiers généraux,

Mesdames et Messieurs les Officiers, sous-officiers, hommes de troupes, marins, aviateurs, gendarmes, policiers, sapeurs-pompiers,

 

Je suis heureux d'être parmi vous ce matin.

Permettez-moi, tout d'abord de présenter les sincères félicitations à l'ensemble des Forces Armées Djiboutiennes, à la Police Nationale, à la Gendarmerie Nationale, au corps des Sapeurs-pompiers et à la Garde Républicaine pour la confiance placée en eux par le peuple Djiboutien. 

 

Depuis son indépendance, notre pays poursuit un projet de société qui tire ses origines de nos constantes et de nos valeurs sacrées, en l'occurrence l'Islam, la Constitution Républicaine, notre indépendance et l'Intégrité territoriale.

Un projet de société qui s'inspire également dans les valeurs de tolérance, de justice et de solidarité, de notre sainte religion,

Un projet qui s'ouvre sur la civilisation de notre époque et se fonde sur la pratique des libertés, de la démocratie et du respect des droits de l'Homme.

 

La poursuite de notre projet de société, l'amélioration des constitutions de vie du peuple Djiboutien et la sauvegarde de sa dignité ne peuvent être envisagées sans la protection des individus et des collectivités, la préservation de leurs biens, la garantie de leur sécurité, ainsi que celle de leurs transactions.

L'instauration de la paix et de la stabilité constitue une condition essentielle de l'édification d'une société saine, démocratique et moderne.

L'édification d'un état démocratique, l'exercice des droits et libertés, et la mise en place d'une économie productive et moderne, ne peuvent être réalisé en l'absence des conditions de sécurité, de quiétude et de stabilité, sous l'autorité, de l'Etat et des Institutions Constitutionnelles et le respect de la Loi. 

 

Mesdames et Messieurs,

 

Si nous sommes fiers aujourd'hui d'être un peuple de paix qui vit dans un pays en paix, le mérite revient à vous toutes et à vous tous qui représentez les forces de défense et de sauvegarde de sécurité publique. Au non de tous nos compatriotes, soyez remercier et que le Tout Puissant agrée nos prières pour tous vos camarades qui ne sont pas là aujourd'hui parmi nous.

 

Mesdames et Messieurs,

 

Depuis notre indépendance, notre pays a connu des événements majeurs qui ont mis en péril l'intégrité nationale et la paix intérieure.

Le règlement de ces crises a été la solution politique. Mais une solution qui n'a pu être possible qu'avec la présence des forces de défense nationale et de sécurité publique.

Aucun progrès n'est envisageable sans un environnement débarrassé de toutes les formes d'insécurité et d'instabilité.

A côté des tentatives d'attente à la souveraineté nationale et à l'intégrité territoriale, les crises internes, la criminalité et le grand banditisme, les trafics illicites divers sont de nature à compromettre l'exécution de tout projet de développement.

 

La République de Djibouti a besoin de paix et de sécurité pour continuer à s'épanouir, c'est pourquoi, j'attache du prix au renforcement des capacités des structures et des personnels de défense et de sécurité.

L'État travaillera, au niveau des forces de défense, à accroître leurs capacités opérationnelles, cela se fera par la mise en œuvre d'une politique de renforcement des ressources humaines, par l'actualisation des textes de base et de fonctionnement tout en encourageant la formation à tous les échelons.

 

Dans le soucis d'améliorer l'environnement de travail des structures de la Police Nationale débarrassé aujourd'hui du caractère paramilitaire, des commissariats urbains seront crées et plusieurs autres réhabilité.

Les forces de Police Nationale seront dotées en moyens de déplacement et en équipements supplémentaires et adaptés aux exigences technologiques de notre époque. Dans le même temps, les personnels seront renforcés dans la perspective des missions de police de proximité.

 

Concernant la Gendarmerie Nationale, corps totalement autonome aujourd'hui, des brigades et des postes nouveaux seront crées pour assurer un meilleur maillage du territoire nationale.

La Police Nationale et la Gendarmerie Nationale, de par leur fonction d'auxiliaire de justice, doivent être en mesure de répondre aux exigences d'intégrité de professionnalisme qu'impose la sécurité des transactions, la bonne mise en œuvre des procédures judiciaires et juridique.

Dans le domaine de la Protection Civile, une remise des textes a permis de créer un corps à part entière et rendu plus fonctionnel la mise en œuvre du plan ORSEC.

 

Aussi, avec le corps des Sapeurs-pompiers, un groupe d'actions et de suivis a été mise en place pour mobiliser les moyens, coordonner les secours et soulager les populations affectées.

Au niveau de toutes ces forces de sécurité et protection civile, les moyens humains et matériels, la formation sera renforcée. Je veillerais à ce que les conditions d'exercice de leur mission soient mises à leurs dispositions.

 

Mesdames et Messieurs,

 

L'impératif de l'intégration régionale impose à nos forces de défense et de sécurité de s'associer aux initiatives sécuritaires intégrées pour endiguer toutes les formes de destabilisations telle que les criminalités transfrontalières, les trafics d'armes et de stupéfiants ou les contrebandes.

 

Cette mission est indispensable si nous souhaitons assurer à notre population un environnement régional de paix et de sécurité propice ou développement économique et sociale.

A côté de vos missions naturelles, ils vous reviennent aujourd'hui de renforcer notre présence aux côtés de nos populations en leur portant assistance et secours, en étant un élément moteur de notre lutte contre la pauvreté, en étant les forces du développement.

 

Mesdames et Messieurs,

 

J'attends de vous que vous soyer l'exemple de la nation que vous demeuriez par vos actions, par votre loyauté aux institutions républicaines et le creuset de la Nation.

 

 

QUE DIEU VOUS BENISSE !

 

VIVE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI !

 

 

 ISMAEL OMAR GUELLEH