Site Officiel de la Republique de Djibouti
JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

 

Décret n°2003-0166/PR/MDN Portant réorganisation des Forces Armées Djiboutiennes.

 

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT

 

VU La constitution du 15 septembre 1992 ;

VU L’ordonnance n°79-0037/PR/DEF du 10 mai 1979 portant organisation de la Défense ;

VU Le décret n°89-053/PR/DEF du 21 mai 1989 portant réorganisation des Forces Armées ;

VU Le décret n°2001-0053/PRE du 04 mars 2001 portant nomination du Premier Ministre ;

VU Le décret n°2001-0137/PRE du 04 juillet 2001 portant nomination des membres du Gouvernement ;

SUR Proposition conjointe du Chef d’Etat-Marjor Général des Armées et du Ministre de la Défense.

 

DECRETE

 

Article 1er : Les Forces Armées comprennent :

- L’Etat-Major Général des Armées.

- Un Etat-Major de la Défense.

- Une Force d’infanterie :

            * Un régiment d’action rapide.

            * Deux bataillons parachutistes.

            * Un régiment interarmes à Obock.

            * Un régiment interarmes à Tadjourah.

            * Un régiment interarmes à Dikhil.

            * Un bataillon interarmes à Ali-Sabieh.

            * Une compagnie renforcée à Damerjog.

- Des forces spécifiques et d’appui feu :

            * Un régiment blindé.

            * un régiment d’artillerie.

            * Un groupement des Travaux du Génie.

- La Marine Nationale.

- La Force Aérienne.

- Le Commandement des Écoles.

- Le Régiment de Quartier Général.

- La Direction Centrale du Matériel.

- Le Service de Santé.

 

Article 2 : L’organisation des différentes composantes des forces armées définies à l’article 1ère fera l’objet de décrets particuliers qui paraîtront ultérieurement.

 

Article 3 : Le présent décret abroge le décret n°89-053/PRE/DEF du 20 mai 1989 portant réorganisation des forces armées.

 

Article 4 : Le présent décret sera enregistré et publié au Journal Officiel de la République de Djibouti et exécuté partout où besoin sera.

 

Fait à Djibouti, le 13 août 2003.

Le Président de la République,

chef du Gouvernement

ISMAÏL OMAR GUELLEH