République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Le Président de la République déplore la volonté de l’opposition cherchant à propulser le pays dans l’anarchie et le chaos
17/12/2015


   
Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a pointé du doigt hier matin, dans le cadre d’une interview accordée à la section somali de la BBC et qui sera diffusée dès ce  matin, « les travers de plus en plus excessifs de l’opposition qui cherche à plonger le pays dans le chaos et l’anarchie ».
 
« Nous avons des apprentis opposants chez nous. Ils n’obéissent pas au profil ordinaire d’une véritable opposition. Celle d’un mouvement citoyen et constructif qui critique une action gouvernementale et qui se pose en alternative crédible» a dit le Président de la République, déplorant le  fait que  « tout se résume aux yeux de  ces derniers à, peu importe les moyens, accéder au pouvoir ».
 
« Nous ne pouvons laisser faire cette opposition qui décrète  la fin de l’ordre et de la stabilité» a poursuivi le Président de la République, assurant que «l’Etat a tout mis en œuvre pour permettre à nos compatriotes une quiétude pérenne ».
 
« Mon devoir premier est de garantir la sécurité à  mon peuple et la stabilité à mon pays » a déclaré Son Excellence Ismail Omar Guelleh, prévenant « qu’il s’en faut de plus que de crier au scandale ou d’user de réseaux sociaux pour le distraire de ses obligations ».
 
Au cours de cette interview accordée à la section somali de la BBC, le Président de la République a décrit « le principe de concessions de bases militaires à des Puissances étrangères à Djibouti non comme le procédé choisi pour faire gagner des devises au pays mais plutôt, comme le canal répertorié pour lui conférer une certaine visibilité sur le plan international »
 
« Les revenus générés par la location de ces bases ne représentent même pas 10% du budget national » a indiqué le Président Guelleh, alertant sur « l’exonération de taxes que notre pays se résout volontiers vis-à-vis de nombreuses importations destinées aux Puissances militaires étrangères installées  à Djibouti».
 
« C’est le souci de donner une place à notre société dans la délibération des principales problématiques, telles que la piraterie maritime et le terrorisme, à l’ordre du jour de ce monde qui nous a poussé à accueillir ces Puissances et non l’appât du gain » a clarifié le Président Guelleh.
 
Humble et modeste, il n’a pas esquivé une question délicate de son interviewer demandant s’il reconnaissait d’erreurs faites au cours de son action à la tête du pays depuis 1999.
 
« Je déplore surtout la cécité que j’eus parfois à placer une confiance excessive sur des gens qui, ont causé par la suite  des torts fort préjudiciables aux intérêts du pays » a avoué le Chef de l’Etat.
 
La Somalie et l’incapacité à mettre jusqu’à lors les Shebabs hors d’état de nuire a constitué un autre volet de cet entretien.
 
Sur ce sujet, le Président Guelleh a expliqué la non éviction rapide des Shebabs par la difficulté liée à l’éradication de tout mouvement extrémiste.
 
« Si la Communauté internationale ne parvient toujours pas, malgré les moyens colossaux engagés, à venir complètement à bout des Talibans en Afghanistan, c’est qu’à plus forte raison la tâche est encore plus difficile en Somalie pour réduire à néant les Shebabs » a fait observer le Président de la République.





 
Conseil des Ministres
Travaux de la 21ième séance du Conseil des ministres du 07/11/2017
  1. Communication sur l’amélioration du climat des affaires en République de Djibouti.
  2. Projet de Loi portant ratification du Protocole d’Accord entre le Gouvernement de la République de Djibouti et le Gouvernement de la République Fédérale et Démocratique d’Ethiopie relatif à la Création d’un Poste Frontalier Commun.
  3. Projet de Loi portant sur la Sûreté de l’Exploitation des Chemins de Fer.
  4. Projet de Décret portant convocation du collège électoral pour les prochaines échéances législatives.
  5. Projet de Décret portant création, organisation, attributions et fonctionnement d’un observatoire de la qualité des enseignements/apprentissages.
  6. Projet d’Arrêté portant modification de l’Arrêté n°2002-0487/PR/MENESUP portant création d’une Commission Nationale pour l’Education, la Science et la Culture (CNESC).
  7. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Energie.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°20 du 31/10/2017
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Copyright ©2017 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes