République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Djibouti signe et adopte la Charte de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique 
16/10/2016



Le Président djiboutien, M. Ismaïl Omar Guelleh, à l’instar de ses pairs Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine (UA), a signé et adopté hier, samedi, à l’hôtel Radisson de Lomé, au Togo, la fameuse Charte de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

L’adoption de ce document juridique contraignant vient couronner ainsi la fin des travaux de la Conférence extraordinaire de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.
Cette charte est destinée, entre autres, à prévenir et réprimer la criminalité nationale et transnationale, notamment le terrorisme, la piraterie, les vols à main armée à l'encontre des navires, le trafic de drogues, le trafic de migrants, la traite des personnes et les trafics illicites connexes de tous genres en mer, ainsi que la pêche illicite, non déclarée et non réglementées.
Elle a vocation aussi  à protéger l'environnement en général, et l'environnement marin dans l'espace des Etats côtiers et insulaires en particulier.
Elle a enfin pour objet de promouvoir et de renforcer la coopération dans les domaines de la sensibilisation au domaine maritime, la prévention par l'alerte précoce et la lutte contre la piraterie.
Son succès est toutefois soumis à la création d’institutions nationales, régionales et continentales appropriées, ainsi que la mise en œuvre de politiques appropriées susceptibles de promouvoir la sûreté et la sécurité en mer.
Le Président du Congo, Denis Sassou Nguesso, qui a lu la motion d’adoption, a déclaré que la signature de cette Charte constitue « un geste on ne peut plus historique dans la vie de notre continent ».

Le Président en exercice de l’Union africaine, le tchadien Idriss Deby Itno, a estimé pour sa part, que l'adoption de cette Charte est le premier pas vers la lutte efficace contre la piraterie maritime dans les océans et mers du continent africain, exhortant au passage ses pairs à œuvrer pour la ratification rapide de ce texte. 

« Dans cette perspective, je vous invite à faire de l’entrée en vigueur de la charte, un objectif primordial », a-t-il insisté enfin.







 
Conseil des Ministres
Travaux de la 21ième séance du Conseil des ministres du 07/11/2017
  1. Communication sur l’amélioration du climat des affaires en République de Djibouti.
  2. Projet de Loi portant ratification du Protocole d’Accord entre le Gouvernement de la République de Djibouti et le Gouvernement de la République Fédérale et Démocratique d’Ethiopie relatif à la Création d’un Poste Frontalier Commun.
  3. Projet de Loi portant sur la Sûreté de l’Exploitation des Chemins de Fer.
  4. Projet de Décret portant convocation du collège électoral pour les prochaines échéances législatives.
  5. Projet de Décret portant création, organisation, attributions et fonctionnement d’un observatoire de la qualité des enseignements/apprentissages.
  6. Projet d’Arrêté portant modification de l’Arrêté n°2002-0487/PR/MENESUP portant création d’une Commission Nationale pour l’Education, la Science et la Culture (CNESC).
  7. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Energie.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°20 du 31/10/2017
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Copyright ©2017 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes