République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Discours du Président de la République devant le Parlement de la Guinée Equatoriale
11/10/2018

Monsieur le Président de la Chambre des Députés  , Honorable Gaudencio MOABA MESU

Honorables  Députés de la République de Guinée Equatoriale,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

C’est un honneur pour moi d’être aujourd’hui ici à l’intérieur de cet honorable hémicycle, émanation de la volonté du Peuple équato-guinéen, pour m’adresser à vous Mesdames et Messieurs les députés dans le cadre de ma  première visite officielle dans ce beau pays de Guinée Equatoriale.

Je tiens tout d’abord  à remercier le Président de la République de Guinée Equatoriale mon frère  S.E.M.  Obiang Nguema Mbasogo pour l’aimable invitation qu’il a bien voulu m’adresser ainsi que pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité fraternelle qui ont été réservés  à ma personne et à ma délégation depuis notre arrivée sur le sol de la Guinée Equatoriale.

Je suis d’autant plus heureux  d’être parmi vous que votre pays est entrain de célébrer le cinquantième anniversaire de son accession à lindépendance. Des moments de souvenirs et d’allégresse que  avons l’insigne honneur de   partager avec le peuple équato-guinéen. 

Permettez-moi d’exprimer aux membres de cette assemblée et à travers eux à tout le peuple équato-guinéen nos plus sincères félicitations pour le cinquantenaire de l’indépendance de la Guinée Equatoriale et leur souhaiter à mon nom personnel et au nom du peuple et du gouvernement de la République de Djibouti nos meilleurs vœux de paix, de stabilité et de prospérité.

Monsieur le Président, 

Les acquis de la Guinée Equatoriale d’aujourd’hui en comparaison à  la situation  qui prévalait à l’indépendance sont énormes et méritent d’être applaudis. Votre pays dispose d’infrastructures modernes dignes d’un pays émergent et capables de le propulser vers de nouveaux horizons de développement.  De nouvelles routes sillonnent le pays d’Est en Ouest et du Nord au Sud, les infrastructures portuaires et aéroportuaires sont disponibles  dans tout le pays.

Toutes ces réalisations n’auraient pas pu se faire sans le précieux soutien du Parlement équato-guinéen. La maturité politique des membres du Parlement,  forts du soutien  du peuple équato-guinéen,  a permis à votre pays de connaître depuis plusieurs décennies  une ère de stabilité et de prospérité. Cela est la preuve, si besoin en était, de l’existence d’une  démocratie vivante et agissante en Guinée Equatoriale au service du bien-être du  peuple, du développement du pays et de la préservation des intérêts supérieurs de la nation.    

Monsieur le Président  de la Chambre des députés,

 Votre Pays a également  été  le chantre du panafricanisme  et de la solidarité  africaine en mettant à  la disposition de notre continent  ses ressources pour la promotion des causes africaines ; l’accueil des sommets de l’Union Africaine ainsi que de grands évènements sportifs  nous remplissent de fierté en tant qu’africains.

Djibouti partage avec la Guinée Equatoriale son panafricanisme et conçoit également que l’émergence de l’Afrique ne pourra se réaliser  que dans un continent ouvert et économiquement intégré et non dans un continent où prédominent des économies vivant en autarcie aussi larges soient elles. 

Par conséquent, nos deux pays continuent à nourrir la volonté et l’ambition d’être à l’avant-garde de toutes les initiatives visant à une plus grande intégration africaine : la zone de libre-échange continentale, l’espace aérien unique de l’Afrique en passant par une libre circulation des biens et des personnes. Autant de défis et de perspectives prometteuses pour l’Afrique qui vont contribuer  sans aucun doute à l’essor d’un continent pacifié, intégré et prospère.

Lors de la récente visite d’Etat du Président de la République de Guinée Equatoriale à Djibouti et pendant ma visite actuelle, nos deux pays ont  procédé à la signature de plusieurs  accords pour renforcer notre coopération bilatérale. Ces accords portant notamment sur la coopération politique économique, culturelle ainsi que sur l’encouragement et la protection réciproque des investissements et la libre circulation des personnes sont à même d’ouvrir sur de nouvelles opportunités d’échanges commerciaux et culturels ainsi que d’expérience et de savoir-faire entre nos deux peuples.

Monsieur le Président,

 Après avoir été brillamment élu en qualité de membre non-permanent  au conseil de sécurité des nations unies, la Guinée Equatoriale siège au sein de cette prestigieuse institution depuis le début de cette année.  Votre engagement permanent pour une Afrique plus forte et plus respectée dans le concert des nations nous donne la  conviction que votre pays durant son mandat va contribuer à l’avancée de la paix et de la stabilité dans le monde et en particulier sur notre continent dont certains pays sont encore en proie à l’instabilité.  

Mon pays a également l’ambition de présenter sa candidature, pour la période 2021-2022, à un poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité et nous espérons que grâce à votre  soutien et  à ceux des autres pays amis notre pays saura défendre, à l’instar de vôtre,  les causes de la paix et du développement durable aussi bien en Afrique qu’à travers le monde.

Permettez-moi en conclusion  de vous réitérer  nos meilleurs vœux de paix et de prospérité à  la Guinée Equatoriale et à son peuple frère à l’occasion du  cinquantenaire de  son indépendance. Je forme le vœu que les relations djibouto-équato-guinéennes se développent d’avantage et se diversifient pour un bénéfice mutuel et une prospérité partagée entre nos deux peuples. 

Vive la République de  Guinée Equatoriale,  Vive la République de Djibouti

 Et Vive l’Amitié et la Coopération entre la Guinée Equatoriale et Djibouti.

 

Je vous remercie de votre attention
 





 
Conseil des Ministres
Travaux de la 14ième séance du Conseil des ministres du 06/11/2018
  1. Communication sur la Rentrée Universitaire 2018-2019.
  2. Communication sur le Développement des Energies Renouvelables.
  3. Projet de Loi portant ratification de l’Accord de financement pour le projet « En marche vers zéro retard de croissance ».
  4. Projet de Loi portant adoption du système national de normalisation et de promotion de la qualité.
  5. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au profit de la Mairie de Djibouti.
  6. Projets de Décret portant nomination au Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°20 du 31/10/2018
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Copyright ©2018 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes