République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Discours du Président de la République SEM Ismaïl Omar Guelleh à l'occasion de la Fête de l’Aid EL-Fitr
03/11/2005

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 22ième séance du Conseil des ministres du 21/11/2017
  1. Projet de Décret fixant les conditions et modalités de réexportation des produits pétroliers.
  2. Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel 2018 du Laboratoire Central du Bâtiment et de l’Equipement.
  3. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles.
  4. Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain à la Société SOCOPI.
  5. Projet de Décret portant nomination.
  6. Projets de Décret portant nomination.
  7. Projet de Décret portant nomination au Ministère de l’Education National et de la Formation Professionnelle.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°21 du 15/11/2017
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Louange à Dieu, Le Bienfaiteur, Le Miséricordieux

Et que Paix et Salutations soient sur son Prophète.

Chers Frères et Soeurs

Agréablement pour moi de vous remercier chaleureusement d'avoir répondu à notre invitation pour célébrer ensemble, comme partout dans le monde Islamique, le premier jour béni de la fête El-Fitr, après que Dieu le Bienfaiteur nous ait comblé de sa Grâce pour accomplir ce devoir sacré durant ce mois béni du Ramadan.

Que Dieu exauce toutes nos bonnes œuvres et nous accepte parmi ceux qui méritent son Paradis.

A cette occasion de joie et d'allégresse permettez moi de vous présenter, à vous chers Frères et Sœurs et à toute la communauté musulmane, mes meilleurs vœux de paix et de bonheur, tout en implorant le Miséricordieux de nous faire revivre cette joyeuse fête dans des conditions meilleures pour tout le monde musulman.

Chers Frères et Sœurs

En voila, le mois du repentir et du pardon est fini après nous avoir permis de vivre des journées et des veillées dans un climat d’intense spiritualité, et ponctuées de bonnes œuvres en quête de la Grâce Divine.

Je dois souligner, à cet effet, que la fin du mois béni ne veut dire en aucun cas que la période des bonnes actions et des actes de dévotion soit terminée. Au contraire, nous devons profiter de cette source spirituelle pour pérenniser cette tradition qui nous guide vers le Bien  et vers la Piété, et nous éloigne de la tentation du péché. Et ce afin de nous atteler sur le travail créatif et productif qui libère nos énergies pour contribuer ensemble à l'édification et au développement de notre pays.

Chers Frères et Sœurs

Le monde entier traverse une crise sans précédent et qui ne sera pas sans conséquences. Elle est due aux flambées sans fin et successives du prix du pétrole. Cela se répercute, bien entendue, sur les prix des produits de consommation et des prestations de services.

Il n'est pas à s'en douter que les effets de ce marasme économique à l'échelle planétaire auront des conséquences sur la vie quotidienne des citoyens, ce qui augmenterait le nombre des couches vulnérables à travers le monde. Cela risquera de mettre en péril les stratégies conçues pour lutter contre la pauvreté. Il est bien évident que les pays en voie de développement et, notamment, ceux qui ne produisent pas de pétrole seront les plus touchés par ce phénomène.

La République de Djibouti ne dérogera pas à la règle générale. Elle sera inéluctablement touchée par cette hausse des prix et surtout au niveau de la croissance économique et au niveau social en particulier les couches ayant des revenues limitées.

Nous saisissons cette occasion pour demander aux institutions internationales et aux pays producteurs de pétrole de manifester un peu plus de générosité et de solidarité internationales à l’égard des pays pauvres. Il va sans dire que ces derniers risquent de subir les conséquences fâcheuses de cette crise au plan de la sécurité et de la stabilité, ce qui peut engendrer des remous sociaux et des pertes humaines.

Chers Frères et Sœurs

Malgré ce climat morose, le gouvernement tient à déployer tous les efforts pour éviter les effets de cette crise économique mondiale et atténuer son impact sur l’économie nationale.

Au demeurant, nous devons accentuer nos contacts diplomatiques pour renforcer le soutien de la communauté internationale.

Toutefois, j'en suis convaincu et reste confiant pour l’avenir. En effet, notre système de vie familiale et de notre solidarité sociale basés sur l'esprit de partage nous permettent d'affronter les conditions les plus difficiles et, du coup, d'alléger ce lourd fardeau sur nos concitoyens.

Chers Frères et Sœurs

Nous restons intransigeants sur la sécurité de nos concitoyens et des nos concitoyennes, et nous ne tolérons jamais qu’elle en soit autrement. Le gouvernement appliquera les règles de droit qui s'imposent à ceux qui veulent nuire à notre sécurité ou porter atteinte à la stabilité du pays.

Notre pays restera une oasis de paix et de sécurité dans une sous région tourmentée.

Chers Frères et Soeurs

Notre pays gardera sa renommée de terre de paix et de rencontre comme, je viens de le dire, malgré toutes les crises qui frappent la sous région et influent sur l'ordre international. Le respect des droits fondamentaux de l'être humain, nous a permis, au demeurant, de consolider l’ouverture politique et la pluralité afin d'enrichir les idées et les options à prendre tout en tirant profit des expériences des autres.

C'est pourquoi nous maintenons cet esprit de concertation et de dialogue que nous avons hérité de notre religion et de notre tradition ancestrale pour relever tous les défis et, en particulier, pour affronter la crise économique actuelle.

Dans le but de lutter contre la pauvreté et de créer un développement durable, le gouvernement a décidé de ressusciter un pilier important de l'Islam, en l'occurrence l'organisation des affaires de Zakat qui est prescrite par Allah pour purifier les âmes et les richesses des personnes aisées sans pour autant diminuer leurs avoirs.

Par cet acte cultuel, s'acquitter du Zakat permet de créer une solidarité qui renforcera le tissu social et propagera une éthique de partage et de convivialité.

Chers Frères et Soeurs D’autre part, l'importance de la position géopolitique de notre pays s'affirme de jour en jour. Tout d'abord, de par sa position géographique comme un point de liaison important dans le commerce international, et aussi, de par son environnement attractif pour les investisseurs et surtout après l'ouverture du grand projet du port de Doraleh. Ce dernier comporte le quai pétrolier, le terminal à conteneur et la zone franche.

Dans le domaine de politique intérieur, il y a la mise en place de la décentralisation et le transfert de certaines compétences de l'État vers les collectivités locales. Le gouvernement a pu ainsi respecter ses engagements grâce à l’aide de Dieu. Dans cette perspective, des élections municipales auront lieu avant la fin de cette année pour désigner les élus locaux.

Dans ce cas, les habitants de la commune, ou de la région pourront gérer leurs affaires par l'intermédiaire de leurs représentants élus.

Il est à rappeler que tout à chacun doit prendre ses propres responsabilités afin de continuer la démarche que nous avons entamée ensemble pour développer notre pays.

Chers Frères et Sœurs

Obstacle majeur à la paix et à la stabilité du moyen orient.

Le départ des forces israéliennes de la Bande de Gaza, résultat de la lutte héroïque du peuple palestinien, ne représente que la première étape de la libération des territoires palestiniens et l'instauration de la Palestine libre et démocratique dans ses frontières de 1967.

Toutes les attaques des forces d'occupation, les massacres des civiles et des personnalités palestiniennes ne pourront arrêter la marche de ce peuple courageux vers son destin.

Nous demandons à nos frères de l'Autorité et à tous les responsables palestiniens de maintenir l'unité du peuple face à l'occupation et de ne pas céder à la confrontation entre frères.

Nous souhaitons que le frère ABOU MAZUR sera à la hauteur des responsabilités qui lui incombent, celles de conduire son peuple uni à la solidarité.    

Tous nos vœux et notre solidarité vous accompagnent.

Quant à l'Iraq, nous appelons de nos vœux un Iraq libre, démocratique, membre de la nation arabe, réconcilié avec lui-même.  

Chers Frères et Sœurs

Pour conclure, je vous renouvelle mes meilleurs voeux de paix

 
 
Copyright ©2017 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes