République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Cérémonie de lancement des travaux de traduction en français des normes standards régissant les institutions financières islamiques
15/05/2017

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 18ième séance du Conseil des ministres du 26/09/2017
  1. Projet de Loi portant sur les contrats d’infrastructures stratégiques.
  2. Projet de Loi de Finances portant Budget rectificatif de l’Etat pour l’exercice 2017.
  3. Projet de Décret fixant les conditions de fond et de forme, les effets et les mesures de contrôle de l’exécution du contrat d’apprentissage.
  4. Projet de Décret fixant les conditions d’organisation et de fonctionnement de la Commission Nationale Paritaire des Conventions Collectives et des Salaires.
  5. Projet de Décret portant création et organisation d’un Comité de Pilotage du Projet d’Appui au Renforcement des Compétences dans le Secteur de la Santé.
  6. Projet de Décret portant nomination des responsables au Ministère de la Santé.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°17 du 14/09/2017
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 

Louanges à Allah. Que la prière et la paix soient sur le plus noble de Ses messagers, Mohammed Ibn Abdallah, sur sa famille, ses compagnons et ses fidèles.
 
Au nom d’Allah, le Bienfaiteur, le Miséricordieux
 
Assalamou alaikoum wa rahmatoullah wa barakatouh
 
 
Monsieur le Secrétaire général de l’organisation de comptabilité et d’audit des institutions financières islamiques, Dr.Hamed Hassan Merah,
Monsieur le Président de l'Académie arabe des sciences financières et bancaires, Dr Yazen Khalaf Salem Alautyat,
Honorables invites,
Mesdames et Messieurs,
 
La République de Djibouti est honorée d’abriter, une fois de plus, un évènement international majeur ayant trait au développement de la finance islamique sur nos terres africaines, à la suite du désormais traditionnel Sommet Annuel des Banques Islamiques.
C’est donc, à nouveau pour moi, une fierté et un réel plaisir que d’assister, parmi vous, à cette cérémonie d’ouverture des travaux de traduction en français des normes standards de la Charia qui régissent les institutions financières islamiques.
Cependant, avant d’entamer mon propos, j’aimerais d’abord saluer les initiateurs et les porteurs de ce projet d’importance, que sont l’Académie arabe des sciences financières et bancaires, l’Organisation pour la comptabilité et l’audit des institutions financières islamiques et la Salaam African Bank. Je leur adresse mes plus vifs remerciements et souhaite la bienvenue à leurs éminents représentants, présents parmi nous.
Je ne saurais, en outre, passer sous silence les contributions des nombreux artisans et experts, ainsi qu’aux institutions internationales qui nous accompagnent, depuis les débuts, dans notre processus de développement de la finance islamique, j’ai nommé sans être exhaustif, la Banque Islamique de Développement, le Fonds Monétaire International, L’ IFSB, la CIBAFI et tant d’autres
 
Honorables invités,
 
Le développement spectaculaire de la finance islamique, à travers le monde, et son immense potentiel encore inexploré, nous remplit d’espoirs certains quant à nos objectifs de développement rapide et durable.
En effet, notre pays, compte tenu de ses atouts naturels et de ses avantages comparatifs, a fait le pari de miser sur son secteur financier pour soutenir son essor et son développement. Dans cette vision stratégique, notre ambition est de devenir un hub financier à vocation international.
Pour atteindre cet objectif, nous nous devions d’ériger un secteur financier dynamique, diversifié, sain, solide et viable.
Ainsi, les importantes réformes que nous avons menées, au cours de cette dernière décennie, aussi bien sur le plan de l’amélioration de l’environnement des affaires, qu’au niveau de la réglementation financière avec l’adoption des normes et des meilleures pratiques internationales, ont commencé à porter leurs fruits.
Aujourd’hui, notre secteur financier est en pleine croissance, le nombre d’opérateurs et d’institutions financières ne cesse de croître et de se diversifier, tout en continuant d’attirer de nouveaux investisseurs de divers horizons.
Nourris par nos convictions et nos principes ancrés dans l’Islam, l’essor de la finance islamique a tout de suite emboité le pas à l’expansion de la finance conventionnelle, avec encore plus de vigueur et de dynamisme.
Distingués invités,
Votre choix d’établir à Djibouti la réalisation des travaux de traduction des standards de la Charia, nous honore et nous conforte, en même temps dans nos ambitions stratégiques. C’est également, un signal fort envoyé à la communauté financière internationale qui renforce le rayonnement de notre place financière.
Mesdames et Messieurs,
L’adoption de règles solides et comprises de tous est vitale pour toute entreprise humaine. Avec la mondialisation de l’activité humaine, ces règles doivent être harmonisées et communes pour avoir une portée universelle et la finance internationale est concernée au premier point.
Par la Grâce de Dieu, l’activité financière islamique est solidement encadrée par notre Charia. Et la déclinaison de la Charia en normes standards applicables aux institutions financières islamiques est une réalisation notoire qui contribue à la dissémination des bonnes pratiques compatibles avec la Charia, sans pour autant être spécialiste de la Charia.
En outre, le projet que vous portez et qui nous réunit aujourd’hui, concernant la traduction en langue française des normes standards de la Charia est d’une grande importance. Cette noble tâche, en levant la barrière de la langue, permettra d’apporter une meilleure compréhension et assimilation de notions très techniques à nos praticiens et, par-delà, à l’ensemble de la communauté financière islamique francophone. 
Aussi, nous accueillons cette initiative et ses travaux avec beaucoup de satisfaction et d’intérêts.
 
Je ne saurais enfin clore mon intervention sans exprimer notre gratitude à l’endroit de la Salaam African Bank et de l’institut arabe financier et bancaire pour leur projet réussi d’ouverture d’une branche de cet Institut à Djibouti. Cette réalisation contribue en effet à répondre efficacement à l’insuffisance de compétences et d’expertises locales en matière de finance islamique, tout en participant à l’effort de renforcement de l’offre national dans le domaine de la formation supérieure.
Puisses Dieu apporter la prospérité à notre Ouma et la guider dans le chemin de la vertu.
 
Je vous remercie 

 
 
Copyright ©2017 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes