République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Allocution de S.E.M le Président de la République ISMAÏL OMAR GUELLEH lors de la Cérémonie de remises des diplômes aux jeunes bacheliers
20/07/2017

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 22ième séance du Conseil des ministres du 21/11/2017
  1. Projet de Décret fixant les conditions et modalités de réexportation des produits pétroliers.
  2. Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel 2018 du Laboratoire Central du Bâtiment et de l’Equipement.
  3. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles.
  4. Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain à la Société SOCOPI.
  5. Projet de Décret portant nomination.
  6. Projets de Décret portant nomination.
  7. Projet de Décret portant nomination au Ministère de l’Education National et de la Formation Professionnelle.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°21 du 15/11/2017
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Louange à Dieu que la paix et la bénédiction soient sur le Prophète, sa Famille et ses Compagnons,
 
Honorables Invités
Mesdames et Messieurs ;
 
 
Cette cérémonie de remises des diplômes aux jeunes bacheliers, bien que traditionnelle, revêt cette année un caractère particulier.
 
Car elle est dédiée à honorer la mémoire d’un grand serviteur de la Nation et particulièrement de l’Education Nationale. Le regretté Fathi AHMED Chamsanqui a été rappelé à Dieu a consacré la quasi-totalité de sa carrière professionnelle à l’Education Nationale, qu’il a servi à tous les échelons. Que Dieu l’accueille dans son paradis.
Mesdames et Messieurs,
 
La promotion des bacheliers des cette année coïncide aussi avec la 40ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale. Vous êtesdonc chers bacheliers, chers bachelières une promotion qui servira de repère dans la grande histoire de notre pays.
 
Permettez que je vous félicite, vous tous ainsi quevos parents mais aussi vos enseignants.
 
Ce diplôme consacre vos efforts et vos labeurs, pas seulement au cour de cette année mais de toutes vos années de scolarité. Ce diplôme vous permet de continuer votre aventure sur le chemin du savoir, de la connaissance et de la formation. Savourer ces instants précieux chers bacheliers, chère bachelières.
Partagez-les avec vos familles et vos proches et soyez prêt pour la rentrée universitaire.
 
 
 
 
Mesdames et Messieurs, chers invités
 
Permettez que je saisisse le contexte du quarantième anniversaire de notre nation pour évaluez avec vous le chemin parcouru par notre pays pour accéder à un enseignement inclusif.
 
Car comme vous le savez, pendant longtemps notre Education nationalen’avait de nationale que le nom.
 
Notre enseignement, de la primaire jusqu’au Lycée, était un immense déversoir de savoir,dépourvu de toute allusion à notre réalité sociologique ou économique. L’offre de savoir, très élitiste et donc très discriminant, ignorait la majorité de nos compatriotes.
 
 On pouvait difficilement continuer sur cette trajectoire pour bâtir une nation fière de son identité et de sa culture.
 
C’est pourquoi en 1999, nous avons opté pour un nouveau projet de société qui fait de l’Education nationale le socle de toutes les transformations de notre pays.
Avec les Etats généraux nous avons, de façon consensuelle et participative, repensé les finalités et les objectifs de notre enseignement :
 
Aujourd’hui, nous pouvons être fières d’avoir un diplôme entièrement national.
Comme nous pouvons être fière aussi d’avoir des universités nationales qui forment sur place les futures élites de notre pays. Je salue au passage le travail méritoire du ministère de l’éducation national et de la formation professionnelle qui est l’acteur principal de cette mutation.
 
Mesdames et Messieurs,
 
Cette année, la remise des diplômes à nos chers bacheliers et à nos chèresbachelières se faitaussi de façon décentralisée, dans toutes les régions. Je vois dans cette innovation qu’il convient de saluer plusieurs bonnes nouvelle. Tout d’abord je vois que les aspirations de nos compatriotes à la politique de décentralisation sont respectées par le gouvernement et je m’en réjoui. Car la décentralisation, c’est le meilleur moyen de faire profiter tous nos compatriotes du développement économique.
 
 
Mais cette innovation nous permet aussi de constater que l’accès au savoir a perdu son caractère élitiste de jadis, et je m’en réjoui également.
 
Encore une fois je renouvelle mes félicitations à toutes les lauréates et à tous les lauréats sur l’ensemble du territoire national.
 
Je vous remercie de votre attention.

 
 
Copyright ©2017 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes