République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Discours du Président de la République S.E.M ISMAIL OMAR GUELLEH lors de la Conférence internationale sur l’énergie solaire
11/03/2018

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 14ième séance du Conseil des ministres du 06/11/2018
  1. Communication sur la Rentrée Universitaire 2018-2019.
  2. Communication sur le Développement des Energies Renouvelables.
  3. Projet de Loi portant ratification de l’Accord de financement pour le projet « En marche vers zéro retard de croissance ».
  4. Projet de Loi portant adoption du système national de normalisation et de promotion de la qualité.
  5. Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au profit de la Mairie de Djibouti.
  6. Projets de Décret portant nomination au Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°20 du 31/10/2018
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 

Mesdames, Messieurs,
Les défis environnementaux de notre ère - qui ne sont que les conséquences de la longue période d'industrialisation qu'à connu le Monde depuis l'ère industrielle - nous entassent jour après jour dans une impasse planétaire qui risque à terme de nous dépasser, si ce n'est pas déjà le cas. Les effets dus aux changements climatiques se font de plus en plus ressentir dans nos pays; avancé du désert, un climat de plus en plus capricieux, augmentation des gaz à effet de serre et bien d'autres facteurs qui contribuent à une modification profonde de l'équilibre naturelle de notre planète. Apporter des solutions concrètes à ces défis est donc plus que nécessaire aujourd'hui, plus qu'hier.


Depuis la création de l’Alliance Solaire Internationale en novembre 2015 à Paris, l’institution qui s’est fixé l’objectif ambitieux de lutter contre les changements climatiques à l’échelle mondiale en permettant l’exploitation du potentiel solaire et en le rendant le plus abordable possible aux populations vivant dans les pays situés dans la ceinture entre les tropiques du Cancer et du Capricorne – soit 121 pays à fort potentiel solaire et près de 73% de la population mondiale – l’Alliance a vu la signature de l’accord-cadre de l’alliance par 52 pays dont 26 ont ratifié.


Bien que représentant une infime partie de cette population, les Djiboutiens se sentent privilégiés par la nature, raison pour laquelle nous rendons un vif hommage à cette institution, à ses premiers pas, mais aussi aux nobles efforts qu’elle ambitionne apporter pour contribuer à renforcer les stratégies de développement des énergies renouvelables et principalement "le solaire" dans ces pays à fort potentiel solaire – qui font souvent face à un défaut en capacité technico-financière pour développer ces ressources par leurs propres moyens.


En effet, bien que très ambitieux dans nos politiques énergétiques, mais aussi économiques et sociales, Nous, en Afrique, sommes caractérisés par un faible taux d’accès à l’électricité. Aujourd'hui, près de 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité. Cela est le résultat de la faible capacité d’investissement disponible dans nos pays mais aussi de la cherté des technologies qui devraient permettre de développer un accès durable des populations aux services énergétiques de base.

 
 
Copyright ©2018 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes