République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Investir à Djibouti  
Conseil des Ministres
Travaux de la 20ième séance du Conseil des ministres du 29/11/2016
  1. Communication sur les programmes immobiliers.
  2. Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain au profit de la Société Okar Food & Beverage Industry.
  3. Projet d’Arrêté relatif au diplôme de secrétaire médicale et médico-sociale et fixant ses modalités de délivrance.
  4. Projet de Décret portant nomination.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°21 du 15/11/2016
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 


Au coeur d'un corridor régional

Malgré un marché local étroit, la République de Djibouti offre des grandes opportunités pour les hommes d’affaires à la recherche de nouveaux marchés émergents.

Djibouti se situe au cœur d’un marché de plus de 350 millions d’habitants regroupant les pays de la COMESA et ceux de la péninsule arabique. Elle possède des infrastructures modernes à savoir :
  • des équipements de télécommunications offrant toutes les gammes de services
  • un réseau routier permettant d’acheminer à partir de Djibouti les marchandises destinées à l’Éthiopie et à la Somalie
  • une ligne de chemin de fer reliant le Port de Djibouti à la capitale éthiopienne sur une distance de 781 km
  • un port de renommée internationale offrant des prestations très compétitives.
  • un aéroport international permettant de connecter Djibouti à un grand nombre de pays.
Les avantages financiers et monétaires

La monnaie nationale est le franc Djibouti qui est rattaché au dollar des Etats-Unis par une parité fixe de 1$ E.U équivalant à 177,721 francs Djibouti.

Il n’existe pas de contrôle de change et de restriction au transfert de fonds à l’étranger.

Djibouti possède un réseau bancaire performant constitué de filiales de grands groupes étrangers qui réalisent toutes les opérations bancaires courantes.

Le Code des Investissements

Adopté en 1984, le code des investissements a été modifié en 1994 pour répondre aux besoins nouveaux de l’économie nationale. Il prévoit pour certaines activités des avantages fiscaux.

  • l’exonération de patente pour une période de 5 à 10 ans
  • l’exonération de l’impôt sur les bénéfices (personnes physiques ou morales)
  • l’exonération de la Taxe Intérieur de Consommation (TIC) sur les matériaux nécessaires à la réalisation de leurs programmes d’investissement et sur les matières premières pendant 5 ans

Les activités bénéficiant des avantages du Code des investissements sont les suivantes :

Régime A : montant minimum de l’investissement 5.000.000 FD

  • l’exploitation, la réparation ou la transformation des produits d’origine végétale ou animale ;
  • la pêche au large et hauturière, la préparation, la congélation, la transformation ou le stockage des produits de la mer ;
  • l’exploitation minière, l’industrie de traitement ou de formation des produits miniers et métaux ;
  • la recherche, l’exploitation ou le stockage de toute source d’énergie ainsi que le raffinage des hydrocarbures ;
  • la création, l’exploitation, la modernisation ou l’extension des industries mécaniques, électriques, électroniques, chimiques et des industries navales ;
  • les transports terrestres, maritimes et aériens ;
  • les activités portuaires et aéroportuaires ;
  • la construction, la réparation et l’entretien des bâtiments de transports maritimes ou de pêches ;
  • la fabrication ou le conditionnement sur place de produits ou de biens de grande consommation ;
  • les activités bancaires ou de crédits de nature à promouvoir de nouveaux investissements ;
  • les services de conseil, d’ingénierie, de traitement des données informatiques centre serveur télématique des bases de données
Régime B : montant minimum de l’investissement 50.000.000 FD

Ce régime étend le champs d’application du régime A aux activités suivantes :

  • la construction d’immeubles à usage exclusivement industriel, commercial ou touristique ;
  • la construction de logements sociaux ;
  • la construction, la création et l’exploitation d’établissements d’enseignement et de formation.

Dans le cadre de la promotion des exportations, Djibouti a créé des zones franches qui permettent aux investisseurs de bénéficier des avantages fiscaux  et d’une législation du travail très souple.

Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI)

L'Agence Nationale pour la Promotion des Investissement, créée par la loi n°114 du 21 janvier 2001, est une société anonyme dont le capital est ouvert au secteur privé jusqu'à hauteur de 49%. L'État est représenté dans l'ANPI par le Ministère des Affaires Présidentielles, chargé de la Promotion des Investissements.

L'ANPI n'est pas un nouvel organe bureaucratique qui vient se superposer ou se substituer aux entités actuellement engagées, à un titre ou à un autre, dans la promotion de l'investissement étranger à Djibouti.

Elle a pour vocation de créer des synergies entre tous ces acteurs et de leur fournir une plate-forme commune pour la promotion de Djibouti auprès des investisseurs, la facilitation des opérations d'investissement et la modernisation du cadre réglementaire et des procédures.

Pourquoi une société anonyme? - Pour marquer, symboliquement, une volonté d'efficacité et une ouverture
- Par souci d'harmonisation internationale (dans la plupart des pays développés et en développement, les agences nationales de promotion de l'investissement étranger sont des structures privées associant secteur public et secteur privé)
- Pour permettre une plus grande souplesse de gestion
- Pour permettre au secteur privé de participer et d'influer sur les orientations et le travail de l'agence, s'il le souhaite.

L'agence jouera un triple rôle (promotion auprès des investisseurs étrangers, facilitation  des  opérations d'investissement,  modernisation  du  cadre réglementaire), autour d'un axe central : l'information. La stratégie prévue est  participative et graduelle.

Un "business plan" détaillant les objectifs et les échéances, les bénéfices attendus et les moyens nécessaires, ainsi que le formulaire de présentation des projets sont disponibles.

 

 
 
Copyright ©2015 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
Les Symboles
Présentation Générale
Organisation politique
Economie
Régions
Relations extérieures
Investir à Djibouti
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes