République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Les Obockois à la rencontre du Président Guelleh
17/03/2020

   

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a dédié ce mercredi, la 5ème et dernière étape du dialogue citoyen qu’il a  engagé avec ses compatriotes des régions de l’intérieur à la ville d’Obock, chef lieu du district du même nom.

Un dialogue franc et direct est le meilleur procédé et mode opératoire auquel un Chef d’Etat recourt pour connaitre l’état réel de la situation de ses concitoyens.

A Obock, le débat citoyen du Président de la République avec les collectifs représentatifs de l’ensemble des populations de la région du même nom n’a pas dérogé au principe de servir de tribune et de haut lieu d’échanges sur l’intérêt collectif des communautés de ce district.

Les réalisations relatives aux secteurs de base, notamment l’éducation, la santé, les logements sociaux, la construction de routes …ont largement été évoquées.

L’appui social apporté aux populations de cette région, notamment dans le domaine de la lutte contre le chômage et l’exclusion, a constitué un autre volet  de discussions.

A Obock aussi, ont été abordées les mesures et politiques visant à mettre en valeur les richesses et spécificités économiques de cette région.

A propos de chacune de ces thématiques, le Président Guelleh s’est volontiers soumis à la critique objective portée sur les bilans entérinés sous son leadership.

Les collectifs représentatifs des populations distinctes de la région d’Obock ont fait part de leur  «satisfaction relative aux mesures consenties par l’Etat dans le domaine de l’enseignement, de la santé, du logement et autres infrastructures de base».

« Avec la création de lycées, notre région a rompu avec le stress financier et psychologique auquel les familles étaient autrefois en proie lorsqu’elles étaient obligées d’envoyer leurs enfants, notamment les filles, dans la capitale pour poursuivre leurs études », se sont réjoui plusieurs intervenants.

« Sur le plan social et de la création d’emplois, les mesures consenties par la Puissance publique et relatives aux micro-crédits  ont permis à plusieurs dizaines de jeunes, notamment diplômés, à rompre avec les précarités », ont souligné d’autres interlocuteurs.

« Nous souhaitons toutefois le lancement définitif des formations pressenties pour notre région et, censées conférer à la population de notre district toutes les qualifications propices aux besoins professionnels du marché local », ont indiqué, en qualité de requête, d’autres parmi ceux qui ont pris la parole.

Quant aux grands projets de développement initiés par l’Etat en vue d’une exploitation efficiente des richesses et potentialités propres à la région d’Obock, notamment dans le domaine touristique et des métiers liés à la mer, ils ont également été évoqués.

« Nous souhaitons une plus grande représentation des natifs de notre région dans la main d’œuvre appelée à construire la série d’édifices hôteliers prévues à Ras Syan », ont suggéré plusieurs personnes.

« Nous voulons surtout que l’Etat intercède en faveur des entrepreneurs de notre région afin qu’ils puissent obtenir des contrats en sous-traitance dans les projets économiques qui se construisent dans notre district. », ont souhaité d’autres.

Comme à  chacun de ses débats citoyens avec ses compatriotes des régions de l’intérêt, le Président de la République de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a répondu à ses interlocuteurs de la région d’Obock dans la plus grande transparence et humilité.

S’il a donné gain de causé à la requête ayant trait à la poursuite des financements publiques consenties en faveur de la création des petites et moyennes entreprises, notamment au profit des jeunes diplômés, il exhorta la population de la région d’Obock à davantage redoubler d’imagination et d’initiatives en matière d’exploitation des richesses maritimes.

« La région d’Obock regorge d’importantes ressources halieutiques. Elle a haute vocation à assurer à l’ensemble de notre peuple l’accès, à un prix bon marché, aux produits qu’il requière en termes d’alimentation tirée de la mer », a fait observer le Président Guelleh.

« Je suis même d’avis qu’à terme, notre pays peut, par le biais de la mise en place d’une pêche performante à Obock, devenir un exportateur non négligeable des fruits de mer et autres alimentation halieutique », a estimé le Chef de l’Etat.

La création du centre professionnel et d’apprentissages des métiers reste toujours d’actualité », a indiqué le Chef de l’Etat, donnant au Ministre de tutelle l’instruction liée à sa mise sur pied définitive.

« Il constituera un tandem et précieux partenaire au chantier naval pressenti pour la région d’Obock, appelée à évoluer en un centre national de maintenance et de réparations des navires », a précisé le Président Ismail Omar Guelleh.

« La politique nationale visant à indexer le développement économique des régions sur la base de leurs atouts et potentialités qui leur sont intrinsèques a jugé utile de promouvoir le secteur touristique dans la région d’Obock », a reconnu le Chef de l’Etat.

« Nous prendrons les mesures nécessaires à l’initiation de partenariats économiques entre des natifs de votre région avec les opérateurs, notamment étrangers qui investissent  dans ce district», a promis le Président de la République, adressant ses félicitations et celles de l’ensemble de la nation djiboutienne aux populations de la région d’Obock pour sa « capacité à souscrire, par le biais de  l’accueil fraternel consenti aux réfugiés du Yémen, à l’éthique d’hospitalité et d’assistance humanitaire sous lequel notre nation est connue de notoriété mondiale ».

Au collectif représentatif des régions yéménites invités également à prendre la parole au sein de cette rencontre, le Chef de l’Etat a adhéré au bien-fondé lié à leur doléance ayant trait à un plus grand débouché professionnel et économique.

« Après la reforme concernant l’accès des subventions publiques pour les réfugiés, nous mettrons sur pied des formations scolaires et professionnelles susceptibles de vous garantir de débouchés professionnels aussi bien dans votre pays d’origine, le Yémen et que dans votre pays d’accueil, Djibouti », a indiqué le Président Ismail Omar Guelleh.

Le Chef de l’Etat a été accueilli dans la joie et l’allégresse à Obock.

Des populations venues de toutes les localités de la région lui ont souhaité la bienvenue et lui ont manifesté leur attachement à son leadership politique, à l’origine de la stabilité durable et du processus sans cesse continu de développement économique et social qui  caractérise aujourd’hui ce district.

Un dialogue franc et direct a également eu lieu ce mercredi après-midi entre le Chef de l’Etat et les notables et chefs coutumiers des différentes localités de la région d’Obock.

Il servit de plateforme d’échanges à l’évocation des thématiques les plus essentielles, au centre desquelles la volonté de notre nation à poursuivre sa destinée commune sous le signe de la solidarité, de la cohésion et de l’unité.

Il servit également d’occasion aux notables investis de l’autorité traditionnelle et coutumière de cette région à réaffirmer leur « engagement plein et entier à demeurer un partenaire efficient de la préservation des acquis phares de notre nation dont, la paix et la stabilité propices au développement économique et sociale de la région et du pays tout entier ».

Le dialogue citoyen initié par le Chef de l’Etat auprès de ses compatriotes des régions de l’intérieur est la meilleure démarche garantissant l’adoption, au prolongement des recoupements opérés sur le terrain, de décisions judicieuses au profit de l’amélioration des conditions de vie et d’épanouissement des populations.

Son principal mérite ne réside pas dans l’illustration du fait que la démocratie est une notion  très ancrée dans nos pratiques politiques.

Il réside dans le fait de montrer l’aptitude élevée au pragmatisme de notre société et sa spécificité singulière et hautement louable à se concerter, du 1er Magistrat au citoyen le plus ordinaire, sur les mesures propices au bien-être de ses concitoyens et au développement de toutes ses régions.

Quant à l’extrême transparence dans laquelle il se déploie depuis le début, elle a valeur de gage supérieur de sa vocation à affluer dans l’intérêt général et, de plateforme privilégiée pour offrir des idées novatrices et autant d’expertises et d’ingéniosités au profit du développement économique et social de notre pays.





 
Conseil des Ministres
Travaux de la 5ième séance du Conseil des ministres du 25/03/2020
  1. Communication sur la pandémie et ses répercussions.
  2. Projet de Loi portant ratification de la Convention de financement pour l’achat de produits pétroliers raffinés.
  3. Projets de Décrets portant nomination.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°5 du 15/03/2020
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 


Palais Présidentiel

 
Copyright ©2020 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes