République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
L'IGAD appelle au dialogue et au compromis sur la question du DIRD
26/10/2020

   

Le bloc d'Afrique de l'Est, l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), a appelé dimanche au dialogue et au compromis pour trouver une solution négociée à la controverse engagée autour du barrage hydroélectrique, en construction en Éthiopie.

Le méga barrage hydroélectrique appelé Grand Ethiopia Renaissance Dam (GERD), actuellement en construction sur le Nil Bleu, est un affluent majeur du Nil, le fleuve le plus long du monde, qui coule jusqu'aux deux pays riverains, le Soudan et l'Égypte.

«Le Secrétaire exécutif de l'IGAD, Workneh Gebeyehu, encourage le dialogue et le compromis pour apporter une solution aux négociations sur le DIRD entre l'Éthiopie, le Soudan et l'Égypte», annonce un communiqué de presse de l'IGAD. "La négociation d'un accord pour ouvrir la voie à un accord gagnant-gagnant est la seule solution pour tous", a ajouté ce communiqué de presse.

La déclaration de l'IGAD a exhorté toutes les parties impliquées dans les négociations sur le GERD à éviter toute mesure qui pourrait contribuer à exacerber les tensions. Le GERD, qui a été lancé en avril 2011, sera considéré comme le plus grand barrage d’Afrique une fois achevé. Le barrage a été un problème majeur en Éthiopie, en Égypte et au Soudan.

«La région ne peut pas se permettre des tensions et nous devons rester à l’écart de tout ce qui pourrait contribuer à les renforcer entre des pays voisins qui partagent un destin commun et des liens séculaires, tissés par le fil de l’Histoire », a déclaré le Secrétaire exécutif de l’IGAD.

«L'IGAD est confiant dans le processus mené par l'Union africaine pour parvenir à une solution acceptable pour l'Éthiopie, le Soudan et l'Égypte », a ajouté le Secrétaire exécutif.

En juillet, l'Éthiopie a annoncé que le remplissage du barrage pour la première année était en construction sur le Nil Bleu.

L'Égypte, un pays en aval du bassin du Nil, a fréquemment exprimé sa crainte  que le méga-barrage de l'Éthiopie affecte sa part de l'eau du fleuve, tandis que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a promis à plusieurs reprises que le barrage ne nuira ni l'Égypte ni le Soudan, affirmant que le projet de barrage «assurerait une utilisation équitable et raisonnable» des eaux fluviales entre les trois pays concernés.





 
Conseil des Ministres
Travaux de la 18ième séance du Conseil des ministres du 24/11/2020
  1. Projet de Loi Organique portant Code Général des Collectivités Territoriales.
  2. Projet de Loi portant modification de la Loi n°46/AN/04/5ème L du 27 mars 2004 relatif aux statuts et organisation de la Direction Générale de la Police Nationale.
  3. Projet de Loi portant approbation des comptes financiers de l’ONEAD pour l’exercice 2018.
  4. Projet de Décret portant confirmation dans sa fonction.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°21 du 15/11/2020
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Copyright ©2020 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes