République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Allocution de S.E.M le Président de la République ISMAÏL OMAR GUELLEH lors de la 31ème Session de la Conférence de l’Union Africaine Mauritanie, 1et 2 Juillet 2018
02/07/2018

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 8ième séance du Conseil des ministres du 16/04/2019
  1. Projet de Décret portant organisation, fonctionnement, missions et attributions de l’Inspection Générale de l’Education Nationale (IGEN).
  2. Projet de Décret portant abrogation du Décret n°95-0055/PR/EN du 27 mai 1995 et créant le Baccalauréat professionnel.
  3. Projet de Décret portant création du Certificat d’Aptitude Professionnelle.
  4. Projet de Décret créant le Certificat de Formation Professionnelle, définissant les conditions d’accès et de délivrance.
  5. Projet d’Arrêté portant organisation de la formation initiale des professeurs du corps de l’Education Nationale et adoption des plans et programmes de la formation initiale.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°6 du 31/03/2019
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 

Louange à Dieu que la paix et la bénédiction soient sur le Prophète, sa Famille et ses Compagnons,

 

Monsieur le Président, 

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etats et de Gouvernements,

Monsieur le Président  de la Commission,

Mesdames et Messieurs,

 

Tout d’abord permettez-moi de m’acquitter d’un agréable devoir, celui de remercier Mon Frère le Président de la République Islamique de Mauritanie, S.E.M Mohamed Ould Abdel Aziz, le gouvernement et le peuple mauritanien pour l’accueil chaleureux et fraternel qui nous a été réservé à moi-même et à ma délégation depuis notre arrivée dans votre beau pays. Je voudrais, également, adresser nos sincères remerciements et félicitations au peuple et au Gouvernement mauritanien et à la Commission de l’Union Africaine pour la parfaite préparation de nos assises.

Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs,

 

Après 15 années d’existence, nous avons décidé que notre Union avait besoin de se refaire une peau neuve si nous voulions un organe performant, autonome financièrement et capable de répondre aux  défis imposés par un monde en perpétuelle mutation. En effet, on ne peut pas parler de souveraineté de l’UA en sollicitant l’aide de nos partenaires  pour le paiement du fonctionnement même de notre organisation d’une part,  et vouloir se démarquer de leur influence en parlant de position africaine lors des négociations internationales d’autre part. 

 

C’est dans cet optique que  nous avons voulu, d’un commun accord, évaluer le parcours de notre organisation continentale et la réformer profondément en lui insufflant une nouvelle dynamique, en la voulant entreprenante  et efficace.

L’Etat d’avancement de la réforme , Excellences,  est très prometteur et le travail colossal accompli en deux ans nous prouve, si besoin est, que nous sommes sur la bonne voie ; et surtout que le succès de nos efforts est fortement lié à notre degré de coopération, de dialogue  et  de cohésion.

 

Pour sa part, la République de Djibouti, non seulement, approuve cette réforme mais a, déjà, mis en place un compte auprès de la banque centrale et transféré sa cotisation annuelle sur la base de la nouvelle grille de contribution c’est à dire sur la base des 0,2% de nos prélèvements et conformément à la réforme que nous avons tous ici décidé. 

 

Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs,

 

Il est impératif, à la lumière de notre agenda 2063 et pour la crédibilité de notre organisation que l’Afrique ait sa propre stratégie et sa propre vision tant sur la question de l’accord Post Cotonou que  sur tout autre accord qu’elle a  contracté avec nos différents partenaires. Il faut, donc, que 
le conseil exécutif, qui se réunira à Kigali en Août prochain, soulève cette question et nous propose, lors de notre prochain Sommet, un projet de décision là-dessus .

 

Je voudrais profiter de cette occasion qui m’est offerte, ici, pour adresser mes félicitations et remerciements au Président Kagamé pour ses efforts inlassables.  En effet, depuis sa désignation, il n’a ménagé ni son temps, ni son énergie, pour s’acquitter de cette tâche à la fois difficile et complexe qui exige beaucoup d’abnégation et de conviction. Je n’ai pas l’ombre d’un doute, Excellence, que votre engagement pour l’Afrique et votre grande sagesse feront en sorte que ce Sommet  aboutissent  à des décisions qui feront avancer notre réforme. 

Enfin,  je ne saurais terminer mes propos sans féliciter M. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission ainsi que l’équipe d’experts, pour la qualité de leurs rapports portant sur la réforme institutionnelle de notre organisation, et leur dévouement dans l’accomplissement de leurs missions respective.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.
 

 
 
Copyright ©2019 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes