République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Allocution de S.E.M ISMAÏL OMAR GUELLEH Président de la République de Djibouti lors de la 11ème Session Extraordinaire de l’Assemblée des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union Africaine, 17-18 N
17/11/2018

 
Conseil des Ministres
Travaux de la 21ième séance du Conseil des ministres du 03/12/2019
  1. Projet de Décret modifiant le Décret n°2009-0218/PR/MERN portant création de la Commission Nationale de l’Energie.
  2. Projet d’Arrêté portant modalités de recouvrement des droits d’établissements d’acte et des redevances superficiaires et minières.
  3. Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel d’Electricité de Djibouti pour l’exercice 2020.
  4. Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Agence de Réhabilitation Urbaine et du Logement Social.
  5. Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget prévisionnel 2020 de la Radio Télévision de Djibouti.
  6. Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget prévisionnel 2020 de l’Imprimerie Nationale de Djibouti.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°22 du 28/11/2019
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 


Palais Présidentiel

 

Louange à Dieu que la paix et la bénédiction soient sur le Prophète, sa Famille et ses Compagnons,

Monsieur le Président en exercice de l’Union Africaine, 

Excellences, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etats et de Gouvernements, Monsieur le Président de la Commission,

Mesdames et Messieurs, Permettez-moi, tout d’abord, à l’entame de mon propos de remercier Mon Frère, le Premier Ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, Dr Abiye Ahmed, ainsi que son gouvernement pour l’accueil chaleureux dont j’ai fait l’objet depuis mon arrivée dans cette belle ville d’Addis -Abeba. 

Permettez-moi, aussi que j’exprime mes vifs remerciements à la Commission de l’Union Africaine pour l’excellente organisation de nos assises.

Monsieur le Président, 

Nous sommes réunis aujourd’hui pour cette 11ème Session Extraordinaire de la Conférence marquant une étape cruciale pour la mise en œuvre de la réforme institutionnelle de notre organisation continentale émanant de la volonté politique des Etats membres de l’Union Africaine.

 

Cette réforme est, avant tout, Notre initiative qui découle de notre ferme volonté car nous avons estimé collectivement qu’elle était nécessaire et vitale pour l’Afrique, et, nous l’avons unanimement confié à notre frère le Président Kagamé pour mener à bien cette lourde tâche.

Je profite de cette occasion pour le féliciter lui et son équipe pour l’excellent travail effectué au nom de l’Afrique.

 

Monsieur le Président,

Les défis de l’Afrique n’attendent pas. Le temps d’une Union africaine, inefficace, incapable de financer ses propres initiatives est non seulement révolu mais ne répond pas aux aspirations de nos peuples. 

Cette réforme institutionnelle et financière portée par notre frère le Président Kagamé constitue la solution idoine. Il est clair que des améliorations et des correctifs peuvent être apportés ici et là afin de s’assurer que le fardeau soit pris en charge de manière équitable. 

Pour atteindre les objectifs fixés par l’Agenda 2063, l’Union Africaine doit mobiliser tous les efforts nécessaires afin d’accélérer la réalisation des aspirations dont notre continent a besoin et répondre ainsi aux attentes de nos populations.

 

Monsieur le Président,

Le premier domaine concerne la qualité du leadership à la tête de la Commission. Oui, les Etats membres doivent conserver la compétence souveraine de choisir les membres de la Commission. Cependant, tout doit être mis en œuvre afin d’assurer une adéquation optimale entre les qualités des candidats et les compétences requises pour les différents postes. De plus, il faut donner les prérogatives nécessaires au Président de la Commission tant au niveau de la gestion de l’organisation, elle-même, qu’au niveau décisionnel afin d’assurer le bon fonctionnement nécessaire de notre organisation.

Par ailleurs, l’autonomie financière est fondamentale afin de permettre la crédibilité de nos Etats vis-à-vis de la communauté internationale. Cette évolution financière doit évidemment aller de pair avec une mise à niveau des méthodes de gestion de l’Union africaine en vue d’assurer son efficacité.

 

Monsieur le Président,

Dans l’esprit de la réforme adoptée à Kigali en juillet 2016, la République de Djibouti est prête à assumer sa part dans ce chantier de longue haleine pour atteindre l’autonomie financière de notre organisation. Nous avons créé un compte à la Banque Centrale de Djibouti et commencé le prélèvement de la taxe de 0,2% afin d’alimenter le dit compte. Les fonds ainsi recueillis sont à la disposition de l’Union Africaine.

Avant de conclure, je voudrais solennellement réaffirmer l’importance de la tenue de ce Sommet qui soulève un fort engouement à travers le continent. Dans cet esprit les décisions adoptées aujourd’hui doivent marquer une rupture franche. Nous devons traduire notre volonté politique en actions concrètes, envoyant ainsi un signal fort à nos concitoyens et à la communauté internationale.  

Enfin, je souhaite profiter de cette occasion pour renouveler mes remerciements au Président Paul Kagamé pour son engagement total pour revitaliser le panafricanisme, et faire de l’Union Africaine un vecteur de réalisation optimale des ambitions de nos Pères Fondateurs, au service du développement durable de notre continent.

Je vous remercie de votre aimable attention. 

 
 

 
 
Copyright ©2019 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes