République de Djibouti
              Unité -- Egalité -- Paix
Loi  N° 143/AN/16/7ème L portant Code de la bonne gouvernance des entreprises publiques.

L'ASSEMBLEE NATIONALE A ADOPTE
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PROMULGUE
LA LOI DONT LA TENEUR SUIT :




 
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU La Loi Constitutionnelle n°92/AN/10/6ème L du 21 avril 2010 portant révision  de la Constitution ;
VU La Loi n°12/AN/98/4ème L du 11 mars 1998 portant réforme des Sociétés d'État, des Sociétés d'Économie Mixte et des Établissements Publics à caractère Industriel et Commercial ;
VU La Loi n°134/AN/11/6ème L du 1er août 2012 portant adoption du Code de Commerce ;
VU Le Décret n°2014-254/PR/MEFI du 16 septembre 2014 portant création du Conseil de Coordination de la Gouvernance des Entreprises et Etablissements Publics (CCGEEP) ;
VU Le décret n°99-0077/PR/MFEN du 08 juin 1999 portant réforme des sociétés  d'État, des sociétés d'économie mixte et des établissements publics à caractère industriel et commercial ;
VU Le Décret n°2001-0211/PR/PM du 4 novembre 2001 relatif aux établissements publics à caractère administratif et réglementant la période transitoire des entreprises publiques ;
VU Le Décret n°2013-0044/PRE du 31 mars 2013 portant nomination du Premier Ministre ;
VU Le Décret n°2013-0045/PRE du 31 mars 2013 portant nomination des membres du Gouvernement ;
VU Le Décret n°2013-0058/PRE du 14 avril 2013 fixant les attributions des ministres;
VU La Circulaire n°102/PAN du 27/03/2016 portant convocation de la troisième séance publique de la 1ère Session Ordinaire de l'an 2016 ;
 
Le Conseil des Ministres entendu en sa séance du 15 mars 2016.


Article 1er : La présente loi  a pour objet la définition des principes et des règles de la bonne gouvernance applicables aux Entreprises publiques.
 
Article 2 : Les principes de bonne gouvernance d'entreprise sont les suivants :
 1. la séparation des pouvoirs entre le conseil d'administration, les dirigeants et les actionnaires ;
2. la clarification des relations entre les dirigeants, les administrateurs et leurs actionnaires, la responsabilité des dirigeants, des administrateurs ainsi que leurs  droits et devoirs ;
3. la réalité des contrôles sur la gestion des dirigeants, qu'ils soient menés en interne par le conseil ou en externe par les auditeurs ;
4. la contractualisation entre l'Etat et les entreprises publiques ;
5. l'obligation de la reddition des comptes ;
6. la transparence et la publication des informations concernant l'entreprise publique.
 
Article 3 : Sont tenus de se conformer aux principes et aux règles de la bonne gouvernance les organismes suivants tels que définis à l'article 5 du Code :
- les Etablissement publics à caractère industriel et commercial ;
- les Sociétés d'Etat ;
- les sociétés mixtes ;
- les sociétés à participation publique minoritaire ;
- les sociétés concessionnaires.
 
Article 4 : La coordination et le suivi de la mise en œuvre  de la présente loi sont assurés par le Comité de Coordination de la Gouvernance des Etablissements et Entreprises publics, organe consultatif  créé par le Décret n°2014-254/PR/MEFI du 16 septembre 2016.
 
Article 5 : Dans les six mois suivant l'entrée en vigueur de la présente loi, les textes législatifs et règlementaires régissant les entreprises publiques font l'objet de modification aux fins de mise en conformité aux principes et aux règles de la bonne gouvernance d'entreprise.
 
Article 6 : Le contrôle financier de l'Etat exercé sur les Entreprises publiques, à priori ou à postériori, selon leur forme juridique et les modalités de gestion fait l'objet d'une loi particulière dans le six mois suivants l'entrée en vigueur de la présente loi.
 
Article 7 : La présente loi entre en vigueur dès sa promulgation.

Fait à Djibouti, le 05/04/2016


Le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH
 
Conseil des Ministres
Travaux de la 6ième séance du Conseil des ministres du 19/03/2019
  1. Projet de Loi modifiant et complétant la Loi n°003/AN/18/8ème L portant Code Civil.
  2. Projet de Loi modifiant et complétant le Code de Procédure Civile.
  3. Projet de Loi modifiant et complétant la législation en matière commerciale.
  4. Projet de Loi portant modification de la Loi n°183/AN/17/7èmeL portant le crédit-bail.
  5. Projet de Loi relative à l’exercice de la profession d’Expert-Comptable et au fonctionnement de l’Ordre des Experts-Comptables de Djibouti.
  6. Projets de Décret portant nomination.
Lire l'intégralité du communiqué
 
Dernier Journal Officiel
Journal Officiel N°5 du 14/03/2019
Lire l'intégralité du Journal Officiel
 
Palais Présidentiel

 
Copyright ©2019 - Secrétariat Général du Gouvernenement
Djibouti
La Constitution
Présentation Générale
Régions
Investir à Djibouti
Les Symboles
La Présidence
Biographie du Président
Prérogatives du Président
Discours du Président
Conseil des Ministres
Le Gouvernement
Composition
Attributions des Ministères
Les Institutions
Assemblée Nationale
Conseil Constitutionnel
Commission Nationale de la Communication
Médiateur de la République
Conseil Supérieur de la Magistrature
Le Journal Officiel
Présentation
Dernier Journal Officiel
Recherche des textes